Après cette mémorable journée de vadrouille dans les chutes de Tamarin, on a fait des trucs un peu plus pépères. Port Louis n'étant pas très éloigné de l'appart, on y est passés plusieurs fois. Une fois encore, j'ai eu mon lot de surprises: je pensais que ce serait une grande ville sans charme pleine de touristes, alors qu'en fait on a vraiment l'impression d'être au cœur de la culture mauricienne. On est littéralement saisis par les couleurs, les odeurs, les bruits et les ambiances! Le moderne côtoie le traditionnel, le quartier chinois est à deux pas de la mosquée Jummah, et les cocotiers mettent un peu de verdure dans des rues bondées.

Si le Caudan Waterfront est parfait pour s'extraire de la moiteur de la ville et faire un peu de shopping, c'est avant tout le fameux marché central qui vaut le coup (ouvert toute la journée en semaine). Il y a différentes ambiances mais en tous les cas c'est un marché fréquenté avant tout par les locaux, donc idéal pour observer un peu la vie mauricienne. Un seul bémol : agoraphobes s'abstenir! D'ordinaire je ne suis pas incommodée par la foule, mais du côté des étals posés à même le sol c'était du délire. Vous êtes littéralement le nez dans le cou de votre voisin de devant et collé par votre voisin de derrière...Tout ça au son des cris des vendeurs et de la musique sega assourdissante! Après avoir remonté cinquante mètres comme ça on en a eu marre et on est partis dans les petites rues adjacentes (la quartier chinois est juste à côté).









Un drôle de bric-à-brac dont on se demande si tout est vraiment à vendre...
Il y a aussi quelques boutiques pour les touristes, on y trouve de très jolis paniers

Les halles couvertes des poissons et des viandes sont comme toujours plus intéressantes à faire le matin. L'odeur est saisissante, âmes sensibles s'abstenir!

Après avoir longuement déambulé dans les rues, on a été se prendre un verre du côté de Caudan Waterfront. Le contraste entre le marché et l'ambiance au bord de l'eau était saisissant; ça faisait du bien de se reposer un coup!



Le jardin Pamplemousses (initialement dénommé jardin botanique de Sir Seewoosagur Ramgoolam, le "père de la nation mauricienne", ancien premier ministre sous lequel l'Ile Maurice accéda à l'indépendance du Royaume Uni) est considéré comme l'un des sites incontournables de l'île. Ce n'est pas le plus beau jardin botanique que j'ai fait mais il est très sympa. C'est agréable de se balader dans les grandes allées et de sentir la fraîcheur des plans d'eau disséminés de-ci de-là. En plus j'étais étonnée car il n'y avait presque personne, donc c'était bien calme (on y a été le matin assez tôt).



 

  

 
 Une histoire de pieds...
 






Le bassin des nénuphars est particulièrement joli; l'une des espèces peut atteindre apparemment deux mètres de diamètre et supporter le poids d'un enfant! Bon moi j'ai pas tenté de m'assoir dessus car je l'ai troué juste en appuyant un peu avec les doigts...


 


 


Jamais sans mon Lonely! (et mon sac moche trop pratique :p)


La suite:  comment on a découvert un curieux travers des Mauriciens!



Libélés : , , , , , , , , .
Vous pouvez laisser un commentaire et suivre les réponses grâce à son flux RSS 2.0.

1 commentaires:

    titite a dit…

    superbes photos comme d'habitude !
    que de couleurs et que de luxuriance !
    merci pour les photo des nénuphars plateau, j'adore ça et n'en ai jamais vu en vrai !
    à bientôt ! bises !

  1. ... le 8 février 2014 à 16:57