Vous vous souvenez de mon très bon ami taïwanais Kai? Après nous être brièvement retrouvés une journée sur Londres l'année dernière, le voici qui a débarqué pour cinq jours à Paris! Qu'est-ce qu'on a rigolé! Ce mec est complètement barré :p 

On a fait nos touristes en visitant les plus beaux lieux de la capitale, lui a fait le plein de croissants et de macarons, et il est même venu à l'un de mes entraînements de mma; bravo à lui, c'était courageux! Bon par contre la moto c'est définitivement pas son truc, dès que je dépassais les 50 je l'entendais défaillir à l'arrière hihi.









Une petite randonnée sympa, facile à faire et qui traverse de superbes paysages est celle de Barranco del Infierno, pas très loin de Costa Adeje, au sud de l'île [on y a été en scooter -ça grimpe sec!- mais vous pouvez vous y rendre avec le bus 447 ou 473. Il faut réserver obligatoirement un créneau par Internet sur ce site]. On a beaucoup aimé; le chemin serpente au milieu de gorges impressionnantes pour arriver à une petite cascade. En plus il y avait peu de monde, ça n'avait pas l'air d'être très connu. Par contre on avait lu qu'il fallait trois heures aller-retour en prenant son temps, tu parles, en une heure et demi c'était plié! A moins de ne pas être sportif du tout, c'est vraiment une balade accessible avec très peu de dénivelé. 

Il y a de gros risques de chutes de pierre, du coup vous avez droit à un petit briefing avant de partir et surtout vous devez obligatoirement porter un magnifique casque! Là où on a halluciné, c'est qu'il y a des endroits tellement à risque que vous n'avez pas le droit de vous arrêter plus de trente secondes! Bon ça a été, on n'a pas pris de cailloux sur la tête; et avec tout ce que j'ai perdu comme neurones depuis des années à cause du mma, c'était plutôt une bonne chose lol...





On s'arrêtait toutes les quinze secondes pour prendre des photos tellement c'était beau. On peut bien admirer la végétation, les cactus sont juste énormes avec des épines grandes comme un doigt! Sur la fin du chemin c'est dommage le temps s'est brièvement couvert, mais du coup ça rendait les falaises de rocailles encore plus impressionnantes. 




 

 
 








 Des panneaux Peligro! partout; 
c'est ce qui nous a inspirés pour le nom de notre gros lapin :p

 


La cascade est un peu pourrie, mais bon ça donne un point à atteindre. 
C'est le chemin en lui-même qui vaut le coup

 On avait prévu de pique-niquer sur place, mais vu qu'on a expédié le trail,
on a repris le scooter pour aller se poser ailleurs

Au prochain numéro: comment juju s'est mangé une énorme vague dans une magnifique piscine naturelle!




Notre arrivée à Tenerife s'est faite sous un soleil de plomb, pour le coup ça nous changeait de la grisaille parisienne! On s'est immédiatement rendus à l'appartement qu'on avait loué et après avoir attendu un peu Sonia, la propriétaire, celle-ci nous a enfin introduit dans notre petit nid douillet. On est tombés sous le charme de la vue depuis la terrasse (en même temps, c'est en grande partie ce qui avait motivé notre choix!). Les courses expédiées, on a filé à la plage finir l'après-midi.


Visez un peu la vue!



Ma grande crainte était de devoir conduire le scooter pendant les vacances...Comme Juju n'a pas de permis, il a effectivement fallu en louer un à mon nom. Juju se fout toujours de moi parce que mon 700cm3 de 200 kilos je le pilote sur le bout des doigts (et je le trimballe sans problème comme passager alors qu'il fait deux fois mon poids), mais par contre j'ai une peur bleue de conduire un petit scooter de merde! J'avoue, ce truc ne m'inspire pas confiance...C'est donc en tremblant que j'ai présenté mon permis à la dame du magasin de location pour récupérer le véhicule infernal, mais heureusement elle n'a pas sourcillé quand Juju a pris les commandes. Sauvée, j'ai pu faire ma princesse pendant tout le voyage! :p

Notre première vadrouille à Tenerife nous a conduits à un promontoire surnommé le mirador de montana Roja. C'est un espèce de gros bloc rougeâtre qui permet d'admirer une vue superbe sur tous les environs. Il est situé au bout de la playa de la Tejita, donc vous pouvez faire d'une pierre deux coups en profitant en plus de la plage. 






Le chemin pour monter en haut du mirador est rocailleux - ça glisse un peu - mais relativement facile et court. On s'est extasiés tout du long, car où qu'on porte le regard c'est beau! Les paysages sont très arides et avec plein de dégradés de couleur. La vue est particulièrement sympa sur la station balnéaire El Medano, située de l'autre côté. Arrivés en haut on a déjeuné: le premier pique-nique des vacances :)



 







 Retour à la plage de Tejita



Le soir quand on ne revenait pas trop tard de notre journée de visites, on aimait bien se poser à la plage pas loin de chez nous, sur Costa Adeje. On a alterné entre playa el Duque et playa deTorviscas, toutes deux assez familiales et relativement tranquilles. On a d'ailleurs largement préféré ce coin à playa de la Americas qui concentre les grands resorts et les fêtards, pas trop notre ambiance. La balade aménagée le long de la mer est agréable et les couchers de soleil y sont superbes!







 


  



Un festival de couleurs depuis notre terrasse!




La suite : le chemin où coiffé de ton plus beau casque, tu n'as pas le droit de t'arrêter plus de 30 secondes à cause des risques d'éboulements!