Le climat (août)

Exactement comme sur l'île de Skye ou aux Açores, le climat est très changeant: le soleil est magnifique et cinq minutes plus tard c'est la grosse flotte! (prévoir donc le sacro-saint k-way...) Globalement on a quand même eu beau temps; certes on a essuyé de mémorables saucées mais on a fait la plupart de nos randos au sec. Niveau température il ne faisait pas bien chaud, je dirais dans les 18° sous le soleil et 12° quand il faisait moche. Donc emmenez de quoi vous couvrir! Pour info dans la maison on mettait le chauffage tous les soirs...

Quel bonheur de découvrir la beauté des paysages sous un ciel bleu pareil :)

La voiture

On a loué notre voiture à l'aéroport de Belfast. Comme on s'y attendait, aucune assurance n'était comprise. On a décidé d'en prendre une mais franchement on a regretté (je craignais la présence de nombreux animaux sur les routes mais en fait à part quelques moutons et un troupeau de vaches on n'en a pas rencontré. Rien à voir avec l'île de Skye!). Les routes sont en bon état, même les "pistes" sont praticables avec une petite voiture. Les gens conduisent bien, on n'a pas eu de problème particulier. Pour se repérer j'avais acheté une carte Michelin mais mon père nous avait aussi prêté son GPS.


Changer l'argent

Une fois n'est pas coutume, je vais vous parler du change parce qu'on s'est bien fait arnaquer. Comme on ne savait pas trop quand on retournerait en ville, on a changé une grosse partie à l'aéroport. Mais une fois arrivés à la maison, mon ex recompte et constate une sacrée différence par rapport au taux usuel. En gros sur 400 euros il nous en manquait 80. Donc le jour où on est allés à Belfast, on est retournés au bureau de change, ticket en main, et on leur a demandé de nous expliquer cette différence. Ils nous ont simplement rétorqué que c'était normal qu'ils prennent une plus grosse commission du fait que c'était l 'aéroport. Ouais enfin faut pas pousser mémé dans les orties, qu'ils prennent un % c'est normal, mais lui et moi on a changé dans des dizaines d'aéroport et jamais on nous a retenu autant.
Bref ne changez surtout pas votre argent à l 'aéroport de Belfast, allez en ville (on l'a fait et cette fois la commission était tout ce qu'il y a de plus normal)


Les gens

Ils sont charmants! Dans les pubs paumés on nous regardait curieusement au départ, mais une bonne bière et vous devenez leur meilleur ami :p On n'est tombés qu'une fois sur un gros con, les autres semblaient heureux d'accueillir des touristes dans leur beau pays. Bon pour ce qui est de l'accent par contre, on a eu parfois du mal à communiquer, mais ça va quand même (jusqu'à présent le pire a été à Singapour avec le singlish...)


Les randos

J'avais acheté ce walking guide d'Helen Fairbairn, qui recense pas moins de 34 trails. Il est bien conçu et donne des indications assez précises, mais comme il est en anglais il y a quelques subtilités qui ont parfois dû nous échapper...Très vite on s'est rendus compte que ce serait compliqué de dépasser le niveau 2, non pas à cause des dénivelés ou de l'état des chemins, mais en raison du manque d'indication. Exceptés les petits sentiers dans les parcs protégés, les trails sont très mal balisés. Une vraie galère, qui a été source de nombreux énervements malgré la boussole...Du coup on a ressenti une certaine frustration car il y avait des randos qui avaient l'air magnifiques (notamment dans les petites montagnes), mais à propos desquelles le guide mettait en garde contre des difficultés d'orientation; donc au final on ne les a pas faites.
Sinon les paysages sont superbes (moins sauvages que l'île de Skye cependant) et j'ai adoré les balades le long des côtés où le bleu de la mer se fond avec le vert de la végétation.


La maison

La maison la plus isolée que j'ai jamais louée! Pas d'Internet, pas de téléphone (le réseau ne passait pas) et les premiers voisins à cinq cent mètres; idéale si vous voulez déconnecter. C'était la dernière habitation avant les collines qui s'étendaient à perte de vue. Donc autant vous dire qu'on avait une vue du tonnerre, un vrai bonheur d'admirer le paysage le matin...La maison était très bien située puisque d'une part on était à environ une heure et demi de Belfast (par autoroute), et d'autre part elle était au centre de l'Irlande du nord (la  grande ville la plus proche était Omagh), donc parfaite pour rayonner. De la maison on pouvait d'ailleurs aller se promener le long d'une jolie rivière.



La vue depuis le salon...
La super cuisine


 Le dernier jour des moutons étaient venus nous dire au revoir^^

 L'Irlande du nord sans gluten et sans lactose

On a essentiellement mangé à la maison ou des pique-niques; et comme d'habitude j'avais ramené tout ce qu'il fallait pour le matin (farine, chocolat, etc.). Comme dans tout le Royaume-Uni ils connaissent bien les intolérances, mais dans les supermarchés ce sera compliqué de trouver par exemple du chocolat ou du jambon de poulet exempts de dérivés. Heureusement il y a plein de produits frais (notez que les fruits et les légumes sont assez chers) et des laits végétaux en veux-tu en-voilà.
Dans les pubs j'ai mangé essentiellement des frites (elles sont maison) et du poulet grillé. Je ne me suis pas tapée de réelle crise d'intolérance mais il y a quand même des trucs qui ne sont pas manifestement pas passés puisque j'avais quelques symptômes mineurs. Par contre les gens sont vraiment gentils et compréhensifs, ils se renseignaient systématiquement auprès du cuisinier et me proposaient d'adapter les plats.

Les bonnes salades qui redonnent du cœur à l'ouvrage pour les randos!




Libélés : , , , , , , , , , , .
Vous pouvez laisser un commentaire et suivre les réponses grâce à son flux RSS 2.0.

0 commentaires: