Los Gigantes a été notre gros kiff du voyage! C'est une station balnéaire avec de superbes plages de sable noir dominées par d'énormes falaises allant jusqu'à 600m! Un panorama unique en son genre qui vaut vraiment le détour....On y a été en scooter (amis motards vous allez kiffer car la route est en lacets); c'était un peu long mais le trajet est relativement agréable [sinon c'est à peu près 50 minutes avec le bus 473 ou 477 depuis costa Adeje].

Depuis Los Gigantes vous pouvez également rallier le village perché de Masca, on a croisé un couple qui nous a dit que c'était superbe et nous a vivement conseillé d'y monter. Malheureusement sur une journée ça nous semblait super short de faire les deux, du coup on a préféré profiter du site.


Au détour du dernier virage, Los Gigantes apparaît

 Ca fait assez bizarre de voir les constructions se détacher 
aussi nettement sur les flancs des falaises
 Le joli port


Après avoir déambulé tout autour du port, on est partis se poser sur la petite plage pour pique-niquer. C'était trop agréable. Quel bonheur de déjeuner dans un paysage aussi splendide. L'eau était assez chaude, du coup nous voilà partis pour une trempette!









Le must a été la balade en surplomb; il y a une petite partie sur la route  mais tout le reste est top car on domine la mer. La vue est absolument fantastique, on en prend plein les mirettes, c'est simple on passait notre temps à s'extasier et à prendre l'autre à partie: "Mais t'as vu comme c'est beau!" toutes les cinq minutes! Il y a une piscine naturelle facilement accessible, bon l'eau était frisquette mais le cadre est juste exceptionnel. Par contre ça glisse de ouf, attention à ne pas vous vautrer! On a trop rigolé avec les énormes vagues qui venaient s'écraser contre la piscine. Juju s'en est mangé une énorme et j'ai pu immortaliser ça hihi







La piscine naturelle
 


  

 Quelle splendeur...

  Une autre petite plage
 Retour à la maison avec un joli ciel depuis la terrasse


La suite: une virée à Santa Cruz!



Libélés : , , , , .
Vous pouvez laisser un commentaire et suivre les réponses grâce à son flux RSS 2.0.

0 commentaires: