Je dis au revoir à mon petit appart douillet de Séoul et avanti pour Sokcho! J'étais contente de partir pour une ville de province plus proche de la nature (encore que mon trip dans le Bukhansan aux portes de Séoul était vraiment super). Sokcho est la ville de prédilection des Coréens en mal de verdure et de beaux paysages. Il faut dire qu'en quelques heures de bus on arrive dans une ville qui comprend tout à la fois des plages, deux lacs et un parc national où l'on peut faire tout un tas de randos; c'est quand même pas mal! 

[Pour aller à Sokcho depuis Séoul: prendre la ligne 2 du métro et descendre à Gangbyeon station, sortie n°4. Sortir du métro et traverser la rue pour rentrer dans le Dong-Seoul bus terminal. Les guichets sont situés sur la gauche. Pour ma part j'ai acheté mon billet la veille mais si vous ne partez pas le WE je pense qu'il y aura de la place. Il y a une quarantaine de départs chaque jour entre 6h du matin et 23h. Comptez un peu moins de 3h de trajet. Les bus sont très confortables et il y a des places seul]

Pasmo n'a pas fraudé dans le bus!


Hojoon, un retraité très sympa à qui j'ai loué le studio, vient me chercher au terminal de bus. Il est bavard comme une pie! Il adore Sokcho où il est venu emménager dès son départ à la retraite et ne regrette pas du tout Séoul. Il m'invite gentiment à dîner le soir mais entre mes intolérances et mon végétarisme je préfère décliner car il y a fort à parier qu'on ne trouverait jamais de resto...Il n'en revient pas que je ne mange ni viande ni poisson et s'exclame: "Ici ça n'existe pas!". Tu m'étonnes, vu comme je galère depuis le début du voyage, les Coréens veggy doivent constituer une sorte de tribu complètement marginale! En tout cas je kiffe l'appart dont la jolie vue donne sur le lac.



 Haha je n'étais pas trop dépaysée!


Je décide d'aller à la plage principale même si le temps s'est gâté. Hojoon m'a expliqué comment m'y rendre en bus mais ça ne me dit pas trop, je préfère tenter ma chance à pieds. Finalement c'est un trajet que je ferai souvent durant mon séjour à Sokcho, il faut compter environ 45 minutes depuis le terminal de bus. On marche le long d'une grande route donc ce n'est pas forcément super agréable, mais on passe par deux grands ponts (un rose et un bleu) d'où l'on a de superbes panoramas. Et moi j'adore les ponts! Au retour ça s'était dégagé et j'ai vraiment apprécié la vue. On surplombe Abai village, un village de pêcheurs. Je n'y suis pas allée car assister au spectacle de l'exposition de poissons morts et autres bestioles, merci bien je passe mon tour...


 Déjeuner entre copines, pris du haut du pont


 Abai village

 Encore des Akita!





 

 


La plage de Sokcho n'est pas extraordinaire, j'ai d'ailleurs largement préféré celles à côté de mon appart. Cela dit c'était agréable de s'y balader et j'y suis retournée plusieurs fois, notamment après mes trails au Seoraksan National Park. On n'est jamais contre un petit goûter les pieds dans le sable à regarder la mer! 


 Les salary men s'amusent comme des petits fous










 Ces trois greluches m'ont cassé les oreilles à hurler d'effroi parce qu'un pauvre pigeon s'était posé à proximité. Effectivement tu parles d'une angoisse

Au retour je suis tombée sur un grand supermarché, la chance! Du coup j'ai fait un plein et c'est parti mon kiki pour se retaper dans l'autre sens les 45 minutes de marche, chargée comme un baudet avec les sacs. Tant pis, j'étais trop contente de pouvoir me cuisiner de bonnes choses!

Je pensais que c'était une mosquée, 
en fait c'était juste un hôtel-spa marrant!
Mon butin
 Du vert! Le lapin que je suis revis
 Pancakes improvisés au chocolat et aux lentilles corail, 
c'était pas mal du tout


Après ma première journée de randos au Seroraksan National Park, je n'avais pas envie de rentrer direct à la maison. Du coup je suis descendue du bus au pif, dès que j'ai vu un coin en bordure de mer qui me plaisait. En l’occurrence j'ai beaucoup aimé Daepohang port. Alors évidemment ce ne sont pas les innombrables restos de poissons et fruits de mer qui m'ont enchantée, mais la balade le long des bateaux et le joli phare (avec en sus une délicieuse glace à l'eau achetée au Seven Eleven du coin. Ah, merveilleux pays d'Asie où je ne crains pas les arômes et autres additifs alimentaires contenant du gluten!). Je suis rentrée à pattes à la maison; j'ai dû marcher près de 8h dans la journée, autant vous dire que je n'étais pas mécontente d'arriver! (coach comme ça tu m'engueuleras pas pendant ces 15 jours manqués d'entraînement!).



 










 Je fais une fixette sur le phare mais il était tout joli dans l'azur!


A suivre: comment le Towangseongpokpo observatory m'a laissée sur les rotules!




Libélés : , , , , , .
Vous pouvez laisser un commentaire et suivre les réponses grâce à son flux RSS 2.0.

0 commentaires: